Bienvenue sur notre site, Etudes.Services.Automations



Les métiers de E.S.A. auprès des Maîtres d'ouvrages, des Bureaux d'études, des Entreprises et des
Acteurs du marché :


La rentabilité maximale d'un Bâtiment intelligent.

L'optimisation du bon fonctionnement des GTB installées.

L'ouverture des systèmes de gestion.

Rendre propriétaire de son installation le maitre d'ouvrage.


L'objectif Bâtiment Basse Consommation "BBC" - RT2012.



Des réferences....

  • Migration 11000 Points Desigo (SIEMENS) vers NIAGARA Bat CAPDEVILLE Montpellier.
  • Batiments GTB du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon -30000 Points GTB Supervision NIAGARA.
  • GTC suivi énergétique CAF 74 (5 Bat) gestions de 600 Points Trend.
  • Supervision des batiments du Pont du Gard NIAGARA/Sauter/Carel.
  • Hopital du Vinatier (Bron 69) 4 batiments 600 Points Schneider.
  • GTB du 27em BCA de Cran Gevrier 74 Schneider.
  • 170 Logements Domotique pour ARALIS à Villeurbanne 69 Thermozyklus.
  • Bâtiments communaux de la Ville de St Maurice de Beynost 69 Schneider.
  • IFSTTAR Bron 69 Régin/NIAGARA
  • Apave centre de formation à Saint Priest 69 Régin.
  • Macdonald Lyon 2em 69
  • Chaufferie bois ville de Bron 69
  • Ecole Lapeyrouse Mornay 26
  • CCI Grenoble 38
  • CNRS Montpellier 34
  • EDF Agde 34
  • Médiathèque Bron 69 Sauter.
  • Prison de Varces 38
  • Hôpital Marrel Rives de Giers 42
  • Macdonald Marseille 13
  • Macdonald gare de Grenoble 38
  • IMT Grenoble 38
  • Mairie de Vergéze 34
  • Gymnase de saint Marcellin 38
  • CAF de Grenoble 38
  • Hôpital de Beaujeu 69
  • GS Grand Clément à Vaulx en Velin 69
  • Crous Grenoble 38
  • SDIS du Touvet 38
  • Quick Part dieu Lyon 3em 69
  • Groupe hôtelier ile Maurice


La performance....

Notre activité est d'étudier, de chiffrer et de rentabiliser vos lots GTB/GTC (gestion technique centralisé) des lots HCVC – CVC – courant faible. Nous pouvons vous proposer via nos partenaires constructeurs des solutions clés en mains -fourniture de matériel, mise en service, formation, suivi de chantier, audit et suivi du résultat. Auprès des entreprises de CVC, bureaux d’études, et maître d’ouvrage.

L'installation électricité, régulation, programmation, mise en service sur site, mise au point, Clé en main....

Des offres de prix compétitives, pour toutes les réalisations.

Les compétences techniques et de services pour les produits....

NIAGARA TRIDIUM

JOHNSON CONTROL

TYCO

SCHNEIDER

TREND

SIEMENS

HONEYWELL

SAUTER

SYSTEMAIR

WITNET

SOFREL

TRILOGIE

DISTECH

Lon

Bacnet

Knx



 

 

La distribution....



Une supervision  niagara


Régulateurs, Automates, GTC    regin


Régulation par pièce – auto adaptative    sigle thermozyklus.jpg (9118 octets)

 



 



La représentation commerciale pour les constructeurs....


                                                       Service technique Sud de France


                                                        johnson

                                                               Prestations électriques

                                                                tyco


                                                                               Distribution de produits

Capteurs, Régulateurs PRODUAL.jpg (5258 octets)

Servomoteurs et vannes     JOVENTA.jpg (14496 octets)

Régulateurs, Automates, GTC    sigle thermozyklus.jpg (9118 octets)

Logiciels de supervision    sigle thermozyklus.jpg (9118 octets)

 

Partenariat pour le bâtiment en gestion total "BBC"....RT 2012... Avec tous les acteurs locaux et nationaux.



La PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ......



Nous vous proposons notre Logiciel de SUIVI ÉNERGÉTIQUE.....En collaboration avec


                  AREE



Un réseau....

 

Des collaborateurs sur l'ensemble de la France, pour une réactivité importante.

 

Nous contacter: 06.65.10.59.19 ---   09.53.87.35.13





Présentation de NIAGARA et Etude de cas....

NIAGARA FONCTION.................

NiagaraAX La plateforme de tous nos développements

  • Gestion native du protocole TCP/IP
  • Interopérabilité entre les différents systèmes quelques soient les protocoles normés supportés
  • Interconnexion et échanges à tous niveaux
  • Supervision complète
  • Création de pages web
  • Configuration simple
  • Fonctionnalités de maintenance
  • Important gain de temps


Supervision Web

Accédez à la supervision depuis un simple navigateur Web ou depuis une tablette. Les JACEs reprennent les informations des équipements, les traitent et les affichent selon vos besoins. Bénéficiez d’une interface conviviale et adaptable à votre besoin

Multi - protocoles

NiagaraAX rend interopérable des systèmes qui utilisent des langages de communication différents sans utiliser de passerelle. Niagara supporte tous les drivers standards :

LonWorks, Modbus, Bacnet, KNX, SNMP, Mbus, oBIX, DALI, etc. et de très nombreux protocoles propriétaires : Johnson N2, Carrier Control Network, Trend IQ3, Siémens, etc.

Externalisation des données

Périodiquement, les JACEs peuvent transférer leurs informations sur un serveur appelé S-AX pour archiver les données ou les mettre à disposition d’autres applicatifs (GMAO, Gestion énergétique, etc.).

NiagaraAX peut s’interfacer avec des bases de données telles que SQL Server, Oracle, MySQL etc. Il est possible de récupérer les données en OBix.

JACE Automate Serveur Web

NiagaraAX est embarqué sur un automate appelé JACE (Java Architecture Control Engine) comprenant notamment un Serveur http. Les automates JACE sont multi protocoles.

Une architecture distribuée communicante

L’intelligence du système (automatisme, Supervision, programmes horaires, etc.) est répartie dans les JACE de manière indépendante. Dans un schéma classique, une panne sur l’unique superviseur entraîne une panne générale du système.

A l’inverse : une architecture distribuée comme celle-ci réduit considérablement la criticité et la fréquence des pannes. Les JACEs peuvent communiquer sur le réseau IP et exporter leurs données vers des SA-X ou des bases de données sur le cloud.

Création d’automatismes complexes

Avec de simples glisser-déposer, NiagaraAX permet de créer des automatismes ou des régulations dans les JACEs par une programmation en schéma bloc. De nombreuses librairies ont été développées permettant de développer des blocs plus ou moins complexe en Java afin de réponde aux besoins spécifiques de vos applications

Connectivité avec les applications de gestion

L’utilisation de protocoles ouverts n’est pas suffisante, il est indispensable également de rendre les informations facilement accessibles aux autres applications des utilisateurs. Les solutions classiques nécessitent un empilement de logiciels et une multitude d’intervenants différents pour récupérer les données. En évitant ces prestations, notre solution permet de réduire drastiquement les coûts et la complexité lors de la mise en place de services :

  • Gestion des astreintes et alarmes
  • Gestion de l’énergie, Tableaux de bord
  • GMAO, Suivi logistique
  • Facturation des Services
  • Optimisation des process, Mise en conformité


EXEMPLE D'APPLICATION : Supervision à l’Institut Gustave Roussy



C’est à Villejuif (94) que se tient le premier centre de lutte contre le cancer d’Europe. L’Institut Gustave Roussy composé de quatre bâtiments imposants, accueille chercheurs, médecins et soignants qui dispensent 200 000 consultations chaque année. En tout, sur place, 2 600 professionnels soignent et mettent au point des nouvelles thérapies pour les diffuser dans la communauté scientifique.

À l’Institut Gustave Roussy, Niagara assure la supervision des quatre bâtiments depuis n’importe quel poste connecté au réseau. Performance et  souplesse : tour d’horizon d’un système Niagara qui fait ses preuves dans un environnement des plus exigeants. 

Ici, l’objectif est moins de diminuer la consommation d’énergie que de garantir la sécurité des patients et le bon fonctionnement des infrastructures.

Ces contrôleurs de zone, appelés JACE, possèdent des ports de communication qui reprennent les réseaux terrains ainsi que les réseaux IP et embarquent le Framework[1] Niagara. Ils enregistrent les informations sur une période courte et renvoie périodiquement ses données sur un serveur pour les archiver. En plus de la supervision en temps réel, les utilisateurs peuvent utiliser ces données à des fins d’analyse et de contrôle a posteriori.


Avec leur précédent système, les techniciens de l’Institut devaient faire face à un problème: il ne leur offrait pas de souplesse d’évolution ni d’indépendance vis-à-vis des équipements terrains. « Une demande devait précéder chaque installation de nouveaux points et l’accès aux données fournies par nos automates était restreint », explique Pascal Dalençon, membre du service électro-mécanique de Gustave Roussy.

« Avec la solution Niagara nous sommes complètement indépendants sur l’installation de nouveaux points, mais également sur l’historique de nos données et la programmation d’outils informatiques. » Le système Niagara offre une perspective d’autonomie aux techniciens, un système qui permet la gestion de tout type d’appareil, et ce quel que soit le constructeur. « Le passage à un système Niagara ne nécessite aucune modification sur les points déjà présents, il suffit d’installer un JACE Tridium et de le connecter aux réseaux. Aucune installation logicielle n’est nécessaire pour les postes clients ». Aujourd’hui, les techniciens de Gustave Roussy sont autonomes sur leur site et font appel à un intégrateur uniquement pour certaines opérations. 


Niagara, une plateforme ouverte et multiprotocoles

Ouverte, la solution a l’avantage d’être une plate-forme qui communique avec la quasi-totalité des protocoles de communication.

 « Le système présente une plus-value à plusieurs niveaux, Dans un premier temps, la plateforme permet la récupération des données fournies par les automates ou divers capteurs. Grâce à l’étude de ces données, il est possible de suivre le bon fonctionnement des installations, mais aussi de réduire les coûts d’utilisation des infrastructures,. » Solution de supervision, de contrôle à distance et de programmation d’automates, Niagara rend ainsi possible la surveillance, à l’ Institut Gustave Roussy, des températures et pressions des chambres où résident des enfants sous traitement. « Dans un second temps, les utilisateurs de Niagara peuvent également prendre le contrôle à distance de certains équipements. Cela leur permet de gérer tout appareil connecté via une application Web depuis n’importe où. » L’architecture est totalement distribuée, sans point critique, contrairement aux anciens systèmes centralisés.



Information et outils de contrôle distribués

Par son adaptabilité à tout type de bâtiment, Niagara se distingue grâce à son architecture système modulable. Chaque JACE est autonome sur sa zone, peut échanger ses informations vers d’autres JACE et vers un serveur pour l’archivage et l’administration. Au sein de l’ Hôpital Gustave Roussy, cela a permis de déployer progressivement de plus en plus de JACE et d’avoir une vue de plus en plus précise des installations supervisées. Les techniciens peuvent ainsi accéder à toutes les informations relayées par les JACE depuis leur bureau et si nécessaire le personnel de l’hôtital peut, au niveau de chaque point, accéder aux informations transmises par ce dernier. Les JACE fournissent aussi des vues spécifiques à certaines personnes. Ainsi, les infirmières de certains services peuvent avoir une page qui leur est dédiée avec uniquement les informations dont elles ont besoin.

Les techniciens surveillent tous les appareils de l’infrastructure et en contrôlent une partie via la même application Web. Le temps de réaction et le nombre de déplacements des techniciens sont donc considérablement réduits, ce qui représente un vrai plus pour l’ Institut Gustave Roussy. « Le système Niagara nous octroie un gain de temps et de visibilité considérable, une meilleure réactivité, de meilleurs diagnostics et moins de maintenance. À cela il faut ajouter l’autocontrôle et l’autosurveillance des points, une capacité d’adaptation via la programmation ainsi que la simplification des envois de données », énumère Pascal Dalençon. Ce dernier peut par exemple mettre en marche un aspirateur d’eau en cas d’inondation, depuis son poste. « Avec notre ancien système, on était esclave, on ne pouvait pas faire vivre facilement notre système, on ne contrôlait même pas les archives de nos données. Avec Niagara, nous sommes aujourd’hui maîtres de notre supervision, et nous pouvons étendre ses fonctions selon nos besoins »



Niagara surfe sur un marché en plein développement

Avec un marché de la GTB et des bâtiments intelligents en pleine expansion, les intégrateurs peuvent s’inspirer de la réussite de Niagara aux États-Unis pour entrevoir son avenir. Après 15 ans d’existence, ce sont plus de 1 500 sociétés d’intégration qui mettent en service des installations Niagara dans le monde. Les intégrateurs sont désormais confrontés à des demandes d’optimisation énergétique et de gestion de smart grids. Niagara apporte une solution complète de supervision et d’automatisme tout en permettant de faire le lien entre tout équipement terrain et les couches applicatives spécialisées au niveau IT. Le réseau d’intégrateurs est donc logiquement passé d’une quinzaine de sociétés en 2011 à plus de 80 aujourd’hui.


Toutes les fonctionnalités d’une GTB moderne avec une seule technologie


Niagara permet de communiquer avec tous les équipements, de réaliser des fonctions d’automatisme comme des programmes horaires, du délestage, des calculs sur le comptage, etc. Avec ce même et unique outil, Niagara offre une supervision Web accessible depuis un simple navigateur Internet sans coût de licence.


La France connaît une révolution de son marché de la gestion technique du bâtiment (GTB), poussée d’un côté par une demande accrue d’efficience énergétique dans les bâtiments et de l’autre par une ouverture des solutions. Parmi ces solutions, l’une d’entre elle attire de plus en plus l’attention et est en passe de devenir incontournable dans les prochaines années : Niagara.


Le mot GTB n’a pas très bonne presse, comment expliquez-vous cela ?
L’objectif d’une GTB est de permettre l’exploitation de bâtiments aux meilleurs coûts tout en garantissant le confort et la sécurité des occupants. Pen- dant trop longtemps, les solutions mises en œuvre étaient complexes et fermées, empêchant ses utilisateurs de l’exploiter efficacement. Le marché s’est transformé avec notamment l’essor de Niagara ; les produits se sont ouverts pour garantir une meilleure évolutivité et communiquer avec tous les types d’équipements, mêmes ceux basés sur certaines technologies pro- priétaires. Niagara permet de créer des supervisions simples et ergonomiques ainsi que des tableaux de bord et des rapports automatiques pour répondre notamment aux besoins de monitoring énergétique.


Les professionnels du secteur sont habitués aux systèmes d’automatisme et de supervision « constructeur ». Quelle est la particularité de Niagara ?
Niagara est une solution logicielle éditée par la société Tridium qui évolue de- puis 15 ans. Elle est utilisée par de très nombreux constructeurs dans le monde. En France, seuls quelques-uns d’entre eux la commercialisent, mais aux Etats-Unis, Niagara fait partie intégrante des solutions proposées par la grande majorité des constructeurs. On peut faire une analogie entre Niagara et Android, le système d’ex- ploitation de Google. Il est la base logicielle pour fournir des applications diverses et variées. Niagara est conçu sur le même principe. Tridium fournit le noyau logiciel à de nombreux constructeurs et intégrateurs afin qu’ils construisent leurs propres appli- cations. Avec plus de 450 000 instances Niagara vendues dans le monde, il s’agit de la solution leader dans son domaine.

Pourquoi plusieurs constructeurs sont-ils amenés à utiliser cette même technologie ?
Niagara est un middleware. C’est-à- dire que sa fonction est de faire communi- quer des applications et des réseaux différents afin de les rendre interopérables et de leur faire échanger des données. Niagara permet de rendre compatibles des systèmes de constructeurs différents, qu’ils utilisent des protocoles ouverts ou certains protocoles propriétaires (nous sommes capables de reprendre plus de 200 protocoles de communication différents).

Sur le terrain, comment fonctionne votre solution ?
Concrètement, la plateforme Nia- gara est embarquée sur un contrôleur de zone que l’on appelle JACE (Java Applica- tion Control Engine). Ce JACE possède des ports de communication pour repren- dre les réseaux terrains et les réseaux IP. Les données remontées sur le JACE sont ensuite standardisées en un modèle unique. Il devient alors très simple de faire interagir différents réseaux. Par exemple, une température d’une sonde LonWorks peut être reprise dans une boucle de régu- lation BACnet sans utiliser de passerelle ou de logiciel tiers. C’est la fonction de middleware.

Donc Niagara est une sorte de « super-passerelle ». Il existe beaucoup d’équipements multi-protocoles de ce type. Quel est l’avantage de Niagara vis-à-vis des autres solutions ?
En plus de l’aspect multi-protocoles, Niagara est également un contrôleur capa- ble d’exécuter tout type d’automatisme global et de fournir une supervision Web. Toutes ces fonctions sont intégrées à l’ori- gine sans aucun surcoût. L’automatisme et toutes les vues de supervision sont directement embarqués sur le JACE. L’architecture est donc totalement distribuée, sans point critique comme l’on pouvait en avoir avec les anciens systèmes centralisés. Ce qui différencie également Niagara des au- tres solutions, c’est son écosystème, élé- ment capital pour une solution ouverte. Après 15 ans d’existence, c’est plus de 1 500 sociétés d’intégration qui mettent en service chaque jour des installations Niagara dans le monde.

Quelles sont les fonctions stan- dards proposées dans Niagara ?
Elles sont très nombreuses. Il est possible de répondre à beaucoup de besoins, grâce notamment à la richesse des bibliothèques pré-chargées : alarmes, historiques, programmes horaires, etc. Ces fonctions sont directement disponi- bles par simples glissés-déposés. Niagara fournit également une compatibilité avec les tablettes et smartphones, par exemple pour acquitter des alarmes directement sur son téléphone, ou piloter son bureau et consulter l’évolution des consommations. Niagara permet aussi de communiquer en Web Service avec des applicatifs tiers. Il devient ainsi très simple de connecter les bâtiments à des logiciels d’optimisation énergétique ou des GMAO.


Toutes ces fonctions ne sont-elles pas compliquées à gérer pour un intégrateur GTB ?
Non, bien au contraire. Avec d’au- tres solutions, l’intégrateur utilise souvent plusieurs logiciels pour réaliser toutes ces fonctions. Parfois, le travail doit être fait par 2 personnes aux compétences diffé- rentes, impliquant ainsi de la coordination. Avec Niagara, la programmation se fait très simplement et avec le même outil. Les intégrateurs peuvent même travailler sur un JACE simultanément, facilitant ainsi l’intégration de gros projets. De même les vues Web ne nécessitent aucune compé- tence de développement informatique ou de langage de type HTML : tout se fait graphiquement. En deux mots, on pro- pose moins de temps de coordination et moins d’outils à gérer.

Quels types de bâtiments vos solutions équipent-elles ?
Niagara se distingue par son adap- tabilité à tout type de bâtiment grâce à son architecture système modulable. Chaque JACE est autonome sur sa zone (acquisi- tion, automatisme et vues Web de super- vision) et peut échanger ses informations vers d’autres JACE et vers un serveur pour l’archivage et l’administration. Sur de petits sites, un seul JACE est souvent suffisant. Pour des sites de taille plus conséquente, plus de JACE sont distribués dans le bâti- ment. En termes de coût, cette solution est particulièrement avantageuse pour les sites de petites et moyennes tailles car toutes les fonctions d’une GTB sont in- cluses. Ainsi, l’infrastructure nécessaire est beaucoup moins lourde et comme nous l’avons vu, les coûts de mise en œuvre nettement plus faibles. Moins de matériel, moins de coordination et moins de temps d’ingénierie pour créer une GTB.

Comment voyez-vous l’avenir de Niagara en France ?
Niagara prend de plus en plus d’ampleur et s’impose comme la solution incontournable sur le marché de la GTB, quelle que soit la marque des équipements en couche basse. Les intégrateurs sont désormais confrontés à des demandes d’optimisation énergétique, de gestion de Smart Grid, etc. Niagara leur apporte une solution complète permettant de faire le lien entre les équipements terrains et des couches applicatives spécialisées.












 
























































Nous contacter par mail


























































Nous contacter: 06.65.10.59.19 ---   09.53.87.35.13



hotel de region


capdeville

























LOGO Region

































































pont du gard



























































caf74
































































































































MEDIATHEQUE
























































































niagara




































































































































Pascal Simean